11 juillet 2010

Coming out (merci ma dulcinée)

CIMG1328lq

Cet été, et plus précisemment en Juin, je partais en vacances avec ma dulcinée, en Bretagne. Nous nous étions rencontrés en Janvier.

Elle connaissait mon gout prononcé pour les formes et le confort des sabot suédois. Aussi, j'avais décidé de me laisser aller à en prendre une paire pour les vacances; en me disant vaguement "Qui sait ...".

Je ne me doutais pas que j'allais finalement les porter presque tous les jours, même pour conduire. Je me surpris à les mettre sans aucun gêne. Finalement, je passais inapercu, et n'attirait le regard de personnes.

Mieux que ça, j'en étais même presque fier de les "exhiber" et de m'afficher ma personnalité. Et dire que j'avais une fois pensé les porter dehors, mais parceque j'avais bu un verre et que j'étais un peu désinhibé; alors que pendant les vacances et maintenant, je les porte sans crainte.

Encore mieux, je les portais cette fois-ci à Paris, mais une autre paire (motifs camouflage); peut-etre avec un peu de plus difficultés, notamment pour marcher car Paris a tendance à modifier ma cadence ;-) et je commence à aimer les exhiber fièrement, voire à vouloir changer de paire. Coquetterie ?

Malgré cela, j'étais tout autant à l'aise ou presque.

Je ne sentais pas passer pour un homme étrange, ou un gay.

"Bien sur", je n'en avais jamais porté à l'exterieur auparavant. Ce que ma dulcinée avait senti.

Et comme elle me le disait, j'avais en quelque sorte fait mon coming out.

CIMG1635

 

 

Posté par erixoff à 15:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Coming out (merci ma dulcinée)

    Waow !!!

    Enfin de tes nouvelles !!!! Et ta dulcinée a réussi à te faire quitter Paris C'est bien d'oser être soi-même. Pas toujours facile de s'en foutre de ce que les autres pensent. Bonne continuation

    Posté par fanchon, 14 juillet 2010 à 12:55 | | Répondre
  • >>

    Oui, enfin ! hi hi
    En fait, non, on reste sur Paris, elle et moi. On a juste passé des vacances en Bretagne (et c'était super !).
    En tout cas, oui, tu as raison ca n'est pas aisé de vivre sans faire attention à ce que les autres peuvent penser, ou meme à ce qu'on pense qu'ils pensent (car parfois on se prend la tete pour rien).
    Merci.
    Je ne pensais pas que l'on pourrait me changer ainsi, ... et pourtant ca s'est fait, tout naturellement. Grace à ma douce aimée.
    Bonne route à toi aussi.

    Posté par Erixoff, 14 juillet 2010 à 13:02 | | Répondre
Nouveau commentaire